Accueil des doctorants et chercheurs français au Mexique

La nouvelle loi migratoire a mis en place une nouvelle nomenclature en matière de statut migratoire. Outre le statut de « visiteur sans permission d’exercer une activité rémunérée », il existe maintenant les statuts de :

  • Visiteur avec permission d’exercer une activité rémunérée, qui concerne les ressortissants étrangers bénéficiaires d’une offre d’emploi, invités par une autorité, une institution académique ou autre, pour laquelle il perçoit une rémunération pour une durée inférieure à 180 jours.
  • Résident temporaire, qui autorise un étranger à séjourner dans le pays pour une durée maximum de 4 ans avec la possibilité d’obtenir un permis d’exercer une activité rémunérée.
  • Résident permanent, qui autorise l’étranger à s’établir sur le territoire national pour une durée indéterminée avec la permission d’exercer une activité rémunérée.

Depuis cette nouvelle réforme, il n’est plus possible de changer de statut migratoire (de touriste à travailleur, par exemple) sans sortir du territoire. Le visa de travail peut être délivré dans tout consulat mexicain, une fois l’employeur ayant réalisé les démarches auprès de l’Institut National de Migration.

Pour plus d’information:

Site du ministère des affaires étrangères: http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/vivre-a-l-etranger/preparer-son-depart-a-l-etranger/dossiers-pays-de-l-expatriation/mexique-22685/entree-et-sejour-22686/article/passeport-visa-permis-de-travail-108383

Site de l’institut National de la Migration: www.inm.gob.mx

 

Accueil des doctorants et chercheurs mexicains en France

Les formalités administratives pour la venue en France de scientifiques étrangers ont été considérablement simplifiées par la création du « visa scientifique ».
Une fois la convention d’accueil, document justifiant la nature et la durée des travaux, transmise par l’institution de recherche, le chercheur étranger peut obtenir auprès des postes consulaires un visa puis, à l’arrivée en France,  une carte de séjour comportant la mention « scientifique-chercheur ». Si les travaux de recherche sont supérieurs à un an, cette carte de séjour pourra être renouvelée auprès de la préfecture du lieu de résidence du chercheur.
Les doctorants sont également concernés par ce visa scientifique dès lors qu’ils sont salariés aux fins de conduire des travaux de recherche, et quelle que soit la nature du contrat de travail : contrat doctoral, convention industrielle de formation par la recherche (CIFRE) ou autre. Si le doctorant ne bénéficie que d’une lettre d’acceptation (et non d’une convention d’accueil), il effectuera les démarches pour un visa étudiant auprès de Campus France.

Pour plus d’information:

Site du ministère de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche: http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid56284/accueil-en-france-des-scientifiques-etrangers.html

Site de campus France Mexique: www.mexique.campusfrance.org/node/21186/

Documents Campus France:

- Edition 2016 de Choisir la France. On y trouve les raisons de choisir la France, comment venir étudier en France et quelques conseils pour vivre en France
- Enjoy French culture shock : l'abécédaire de la vie quotidienne et étudiante en France (accueil en France, bourse et financement...)
- Le nouveau guide des études en France pour les élèves des lycées français à l'étranger en partenariat avec l'AEFE