L’enseignement Supérieur en France

Il existe un très grand nombre d’établissements d’enseignement supérieur en France, publics ou privés. Les établissements publics sont financés par l’Etat, et l’enseignement y est, pour l’essentiel, gratuit.

Deux systèmes coexistent :

  • Un système ouvert au sein des universités. Elles sont au nombre de 74 réparties sur l’ensemble du territoire français. Tous les bacheliers ont le droit d’y entrer sans sélection préalable et les formations y sont très diversifiées;
  • Un système sélectif à capacité d’accueil contrôlée. C’est le système en vigueur notamment dans les établissements post-secondaires tels que les instituts d'études politiques (IEP), les écoles d’ingénieurs et de commerce, les instituts universitaires de technologie (IUT), les instituts universitaires professionnalisés (IUP) et les établissements à accès de "deuxième niveau" comme les grandes écoles telles que l’Ecole Nationale d’Administration, l’Ecole Nationale Supérieure, Polytechnique et Centrale.

edsup

 
Le système LMD (Licence Master Doctorat)

Depuis 2007, l’enseignement supérieur universitaire en France s’organise autour de 3 diplômes selon le modèle européen: LicenceMasterDoctorat (système LMD). Cette organisation a pour but d’harmoniser les cursus d’enseignements supérieurs à l’échelle européenne, de favoriser la mobilité des étudiants au sein des organismes d’enseignement supérieur de la communauté, d’offrir une meilleure lisibilité des diplômes et d’assurer leur reconnaissance au niveau international.

La licence correspond à un bac+ 3. Elle se déroule sur trois années après le bac. Au terme de cette période et après obtention du diplôme de licence, l'étudiant peut accéder aux programmes de master ou sortir du système pour entrer dans le monde professionnel.

Le master équivaut à un niveau bac+ 5. Il se déroule en deux années. En fin de première année de master, les étudiants ont la possibilité de choisir entre poursuivre sur un master 2 (deuxième année) à finalité professionnelle (anciennement DESS) et une voie à finalité recherche (anciennement DEA).

Le doctorat correspond à un bac+ 8. Il se déroule généralement en trois années. L'accès en doctorat est également soumis à l'approbation de l'école doctorale à laquelle sera rattachée l'étudiant et à laquelle appartient son directeur de thèse. Au terme de son doctorat, c'est-à-dire après sa soutenance de thèse, l'étudiant obtient le grade de Docteur.

Communauté d'universités et établissements COMUE

En 2013, la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche précise la création des Communautés d'universités et établissements (COMUE) afin d’accélérer la logique de regroupement des établissements initiée par les pôles de recherche et d’enseignement supérieur (Pres). Les COMUE sont des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel chargé d’assurer la coordination des politiques de ses membres et des établissements associés.

Les principaux objectifs de la ComUE concernent essentiellement le développement une offre de formation lisible et coordonnée, l’optimisation de l’organisation de la recherche et de l’innovation, la multiplication des passerelles et les mobilités entre les établissements.

COMUE carte

Source : CPU, 2015

Les conférences d’établissements

La Conférence des présidents d’université (CPU) est une association qui rassemble les dirigeants exécutifs des universités et établissements d’enseignement supérieur et de recherche afin de porter la voix et les valeurs des universités dans le débat public.

La Conférence des grandes écoles (CGE) est une association de grandes écoles d'ingénieurs, de management et de haut enseignement multiple ou spécifique, toutes reconnues par l'Etat, délivrant un diplôme national sanctionnant au moins cinq années d'études après le baccalauréat et conférant le grade de master. Elle compte aussi parmi ses membres des entreprises, des associations d'anciens élèves et des organismes.

La Conférence des Directeurs des Ecole Française d’Ingénieur (CDEFI) représente l'ensemble des directeurs des établissements publics et privés, ou composantes d'établissements, habilités par la Commission des Titres d'ingénieur (CTI) à délivrer le titre d'ingénieur diplômé.

En savoir plus :

- L'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
http://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/index.php

- Stratégie nationale de l'enseignement supérieur "Pour une société apprenante" : http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/STRANES/12/2/STRANES_entier_bd_461122.pdf